CONSULTATIONS D'uro-néphrOLOGIE Á LA CLINIQUE VETERINAIRE DES HALLES - RÉFÉRÉ - 

 
L'uro-néphrologie s'intéresse aux dysfonctionnements du système urinaire. Les affections peuvent être multiples, parfois bénignes pour l'animal mais gênantes pour l'entourage comme certaines formes d'incontinence urinaire par exemple, mais souvent graves lors d'insuffisance rénale source d'une intoxication de l'animal par les déchets azotés qui ne sont plus éliminés par des reins défaillants.
 
Le praticien aura recours à divers examens complémentaires pour préciser les causes de l'affection dont souffre votre animal dans le but de proposer le traitement le plus adapté à la situation.
 
 
Les examens biologiques : c'est l'examen de première intention pour obtenir des réponses sur le fonctionnement rénal et dépister la présence ou non d'une infection du tractus urinaire ou de calculs urinaires. On réalise classiquement un bilan sanguin (Hématologie et biochimie) et urinaire (bandelette urinaire, densité urinaire voire, pour aller plus loin un examen cyto-bactériologique urinaire).
 
 L'échographie abdominale : c'est un examen souvent déterminant dans la démarche diagnostique en uro-néphrologie. En effet il donne de nombreuses informations structurelles sur l'ensemble du tractus urinaire (reins, uretères, vessie, prostate, urètre. On peut mettre en évidence des calculs, des malformations, des tumeurs, des signes de maladie rénale, une infection de la prostate... Cet examen permet également de récupérer de l'urine de façon stérile directement dans la vessie (voire dans le rein) pour une analyse bactériologique précise.
 
La radiographie abdominale (de face et de profil) : sans préparation elle permet de visualiser certains calculs urinaires et d'évaluer la taille des reins, de la vessie et de la prostate. Lorsqu'on l'utilise avec du produit de contraste (urographie intraveineuse en particulier) elle permet de diagnostiquer certaines anomalies congénitales de positionnement des urètres dans le cadre d'incontinence urinaire par exemple. Cependant l'uro-scanner est dans ce cas plus performant.
 
Le scanner : c'est un outil très performant dans le cadre du bilan d'extension des tumeurs du tractus urinaire, pour explorer les origines neurologiques des troubles de la miction  mais aussi pour le diagnostic des malpositions des uretères. Dans ce dernier cas on réalise un uro-scanner.
 
L'endoscopie (cystoscopie, vaginoscopie) : cet examen permet une visualisation directe de l'intérieur de la vessie ou du vagin. il permet également de faire des biopsies si nécessaire ou encore de retirer des corps étrangers.