Le rôle du vétérinaire dermatologue spécialiste est la prise en charge d’affection dermatologique rare, de diagnostic difficile mais également d’affections fréquentes chroniques pour lesquelles la bibliographie et la prise en charge sont en constante évolution, amélioration, c’est le cas de la dermatite atopique par exemple.

 

La dermatite atopique

La dermatite atopique est une dermatose chronique fréquente souvent appelée à tort dermatite allergie ou associée à une allergie.

C’est une affection polygénétique qui associe anomalie de barrière, dysrégulation du système immunitaire, dérégulation de la flore cutanée et qui peut être aggravée/déclenchée par des facteurs environnementaux. Chez un grand nombre de chiens, le diagnostic peut être précoce avant l’apparition des démangeaisons améliorant ainsi le pronostic de la maladie sur le long terme.

Une consultation en dermatologie spécialisée est recommandée

-      Chez les races à risque (bouledogue, staffie, american stafforshire, dogue argentin, berger australien, westie … ) avant l’âge de 4-6 mois

-      Chez les chiots ou jeunes chiens présentant précocement une otite, une alopécie (zones sans poils) sur le tronc ou en région pariétale (front, vortex)

-      Parfois chez les jeunes chiens/chiots à troubles digestifs chroniques

Une étude préliminaire a montré que les chiens diagnostiqués atopiques avant 4 mois avait leur diagnostic confirmé à l’âge d’un an, que les douteux étaient effectivement atopiques à l’âge d’un an et que parmi les chiens considérés comme non atopiques, la majorité ne l’étaient effectivement pas à un an (Briand, Cochet-Faivre).