Menu

 

Dermatoses parasitaires

 

Plusieurs types de parasites différents peuvent infester l’animal et être responsables de dermatoses et parfois de zoonoses (transmission à l’Homme).

 

Les parasites les plus fréquemment rencontrés sont les puces, les demodex, les sarcoptes (agent de la gale sarcoptique), les otodectes (agent de la gale auriculaire).

 

Le diagnostic sera posé à l’aide de l’anamnèse, de l’examen clinique et parfois d’examens complémentaires.

 

PULICOSE

 

Infestation par les puces, elle présente souvent un caractère saisonnier mais peut être présente toute l’année, le cycle du parasite se faisant dans l’environnement de l’animal (chat ou chien). Les puces peuvent favoriser le développement de réaction allergique chez le chat et le chien, elles peuvent aussi être responsables de la transmission de maladies.  Leur prise en charge est donc importante et doit tenir compte du mode de vie des animaux, de leur âge, de leur état de santé.


  

DÉMODÉCIE

 

C’est une dermatose secondaire à la multiplication d’un parasite Demodex sp. au sein des follicules pileux  provoquant ainsi chute des poils et infection bactérienne secondaire. Ce parasite fait partie de l’écosystème de la peau, il est présent chez de nombreux mammifères dont l’Homme dont il est souvent un des facteurs de développement de la rosacée. Normalement la prolifération est contrôlée par le système immunitaire toutefois chez le jeune chien préférentiellement à poil court dont le système immunitaire n’est pas complètement mature, la maladie est assez fréquente. Souvent considérée comme non contagieuse, des cas de contagion sont décrits notamment dans les races à risque (carlin) ou transmission par des chiens très infestés à des congénères avec qui ils sont en contact très proche (dorment ensemble par ex). Le diagnostic se fait par mise en évidence du parasite (raclages cutanés, test à la cellophane adhésive). Il existe de nombreux traitements très efficaces aujourd’hui.

 

 

GALE SARCOPTIQUE

 

C’est une dermatose extrêmement prurigineuse qui est également une zoonose. Le diagnostic est parfois délicat car cette maladie parasitaire peut mimer d’autres affections dermatologiques. Elle est assez fréquente en Alsace.

 
 
 
 
 
 
 

 Dermatose exfoliative secondaire à une leishmaniose